Le Club des Clubs de Poker utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur leclubdesclubs.org vous en acceptez l'utilisation.

CoveragesSuivez la Finale.

Le click back, une arme trop peu souvent utilisée...

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Alors que la structure du tournoi est assez rapide, il faut à la fois être prudent, mais aussi monter rapidement des jetons. Tony 'tOOnay' Fassolis l'a bien compris et a réussi l'exercice de contorsionniste d'être agressif ET prudent. A moins qu'il n'ait voulu appâter le chaland.

Au HJ, Julie Le Moal ouvre à 500 sur des blinds 100/200 (déjà !). Toonay a envie de 3bet, mais il le fait en utlisant le click back. Comprenez : en relançant à une mise inférieure de deux fois la mise de son adversaire. Mais si, on a le droit !

Toonay sur-relance donc à 850 jetons, et Julie décide de payer les 350 jetons restants. Le flop QTrèfleJTrèfle3Coeur donne des envies de check aux deux adversaires. Le turn 8Coeur, Toonay ouvre petit à 675 jetons. Julie, circonspecte, décide de payer.

La rivière ouvre un 2Coeur. Julie semble abandonner le coup en checkant, et foldera sur une mise de 1475 de Toonay. Retour au dessus du stack de départ pour Tony, avec 10500 jetons, et de grosses difficultés pour Julie, qui se retrouve avec un peu plus de 4k jetons devant elle. Les blinds 150/300 pointent le bout de leur nez, et il ne restera plus qu'une dizaine de BB à la deuxième femme du tournoi, avec Anne 'Anoukk777' Warlop (tiens tiens ?)

Lu 744 fois Dernière modification le dimanche, 07 mai 2017 20:30

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Logo du Short Handed Championship