CoveragesSuivez la Finale.

Tout va très vite

Écrit par
    Évaluer cet élément
    (0 Votes)

    L'avantage du no limit hold'em, et ce n'est pas Matt Damon dans Rounders qui témoignera du contraire, c'est que tout peut aller très vite.

    Prenez l'exemple de Nathan Coulomb dont je vous ai donné des nouvelles il y a quelques minutes. Tombé à deux blindes avant la pause, il a trouvé un premier double up avec 76o>T4, puis un second avec AJ>55 contre David Euphrosine (photo). Remonté à 10 blindes, il a joué une nouvelle fois sa survie avec un flip des plus classiques : AK contre QQ. La pièce n'est malheureusement pas tombée de son côté pour un spot qui aurait pu lui permettre de revenir à l'average.

    Comme les choses vont plutôt vite depuis le retour de pause, à peine le temps de vous écrire ces mots que David a également été enregistré dans le clan des bustos. Tout comme Jérôme Terrades avec les JJ contre les QQ.

    Les affaires sont en revanche florissantes pour Olivier Lasala : en défense de BB contre la SB, son 85 a connecté un flop 579. Il paye le cbet à hauteur de 9k. Puis sur la turn 5, son adversaire décide de check-raise all-in. Le président du PCGC a snap call pour craquer les KK et monter à plus de 200k alors que le field vient de tomber sous la barre des 180 joueurs. Ce qui signifie qu'un joueur sur deux rentrera dans l'argent.

    Lu 1166 fois
    Coverage Finale CNIC 2018 Day 2