CoveragesSuivez la Finale.

Un coup sans fin

Écrit par
    Évaluer cet élément
    (0 Votes)

    Un premier tour de salle laisse penser que chacun des joueurs encore engagés pèse le pour et le contre de la moindre décision. 

    Ce fut le cas par exemple de Fréréric Sicard sur un 3bet all-in. Il a finalement lâché ses cartes après de longs soupirs.

    Mais l’exemple le plus marquant est intervenu à la table d’Emmanuel Roy. Avec son stack confortable, l’ancien chipleader du day 1B a ouvert à 5,5k. Il s’est fait flat en position par Tony Fiegler. Mais Bruno Malgoires a envoyé la boîte depuis la petite blinde à 65k. Les deux joueurs se sont fait timer avant de choisir l’option fold.

    Lu 1083 fois Dernière modification le lundi, 07 mai 2018 10:41
    Coverage Finale CNIC 2018 Day 2