Le Club des Clubs de Poker utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur leclubdesclubs.org vous en acceptez l'utilisation.

CoveragesSuivez la Finale.

Pierrick Le Goff

Pierrick Le Goff

One chip, one chair. Jamais au CDC un joueur n'était parvenu à illustrer cette fameuse citation de poker. Du moins pas aussi bien qu'Abdelmajid Boulboul, le nouveau champion CNIC 2018.

Son jeu globalement low variance ne lui a pas toujours sourit. Notamment en milieu de day 3 en ce 8 mai, au cours duquel il était tombé à 38 000 jetons sur le niveau 15 000 - 30 000 ante 4000. A ce moment précis, peu de personnes aurait misé un kopeck sur "maajjj". Et pourtant, le joueur qualifié au Poker Club 49 y a toujours cru. On ne peux l'en blâmer.

Faite de hauts et de bas, sa table finale a connu deux tournants magiques. Sur le premier, il a call hauteur K sur un board comprenant deux doublettes. "Je l'avais senti. On venait de fumer ensemble" nous a-t-il expliqué en faisant référence à Aymeric Badachian. "Il faisait confiance à son feeling avec moi, mais au poker je n'ai pas d'ami. Pour moi, j'avais la meilleure main à la river". Un coup que je vous laisse volontairement retrouver dans notre coverage, histoire que vous puissiez relire les meilleurs moments de cette belle journée de poker. Et à plus large échelle, les meilleurs moments de ces quatre journées de fête du poker associatif.

Ceci, c'était pour le premier tour de magie. Car un deuxième l'a propulsé au rang de méga-chipleader dans l'attaque du money-time. En défendant Q2, il a rentré un 2 au flop, une dame sur la turn et un 2 sur une river qu'il est parvenu à valoriser assez gros face à ce même Badachian. "Toute la journée, j'ai tilté en foldant des dame-deux, roi-deux. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai décidé de défendre au feeling. Puis quand j'ai touché le full sur la river, j'ai voulu lui faire croire à l'arrachage". C'est cette value qui lui a permis de call dark pour s'offrir le head's up final, puis la gagne : Abdelmajid est le champion CNIC 2018.

Un titre qui devrait l'aider dans la finalisation de son nouveau projet : l'ouverture de sa propre association de poker.

Jonathan, Runner-Up 2018D'ici là, il découvrira Vegas pour la première fois. Et sera accompagné par son runner-up Jonathan Massal, qui se rendra dans la capitale du vice, lui aussi pour une première. Miraculé par une dame à la turn qui lui a offert la quinte face à... Abdelmajid, "Jonicash" va avoir quelques billets à dépenser. A la vue de la poignée de mains franche et libératrice que les deux se sont donnés juste après l'élimination de Carole à la troisième place. On se doute que les deux ont hâte d'en découdre avec les grandes salles du Rio, où se dérouleront les prochains WSOP.

De notre côté, nous vous remercions d'avoir suivi ce coverage. Que ce soit ici-même, sur Facebook ou sur Twitter. Et nous vous donnons rendez-vous pour les prochaines belles aventures du poker associatif.

A très bientôt.

Carole "Madison" Marmion ne partira pas à Vegas cette année. Mais elle aura marqué l'histoire du CNIC, et touché nos coeurs.

Je vais tout d'abord vous raconter son élimination. Tombée short après les coups racontés par Ludo dans le post précédent, elle a envoyé un peu plus d'un million et demi (blindes 200k/400k/50k) dans le noir en small blind alors qu'elle venait tout juste de gagner un flip avec 94s face à la paire de 22 d'Abdelmajid. Le coup est pratiquement répété puisque Carole, payée dark par son futur bourreau, ouvre J8o, tandis que "maajjj" table... 94s. Un board 795Q7 propulse "madison" dans le rail.

Son parcours reste admirable. D'une part parce qu'elle se sera accrochée malgré un maigre stack une énorme partie de la journée. Mais surtout parce qu'elle vient de réaliser le meilleur parcours d'une femme sur le CNIC. N'y voyez aucun machisme de notre part, mais il nous semblait important de souligner cette performance.

Et quand je dis qu'elle a également touché nos coeurs, c'est pour l'hommage rendu à "Phenix", l'ex président du club de Montluçon parti trop tôt il y a peu, pendant le Facebook Live de notre coverage. Quelques mots gorgés d'émotions, et des larmes qui n'ont laissé personne indifférent dans la salle.

Alors bravo Carole, et un gros good luck pour les tournois remportés avec cette médaille de bronze : 2200 € en cash, un high roller FPO, un pack FPO et un pack Florida.

mardi, 08 mai 2018 19:56

Madison, debout assise

Quand on vous dit que c'est la table finale des bads. Vous voulez que je vous en raconte un nouveau ? Alors suivez le guide.

Jonathan limp en sb, Carole check. Le flop arrive avec 874 rainbow. Le steal en deux temps de Jonathan à 300k ne passe pas puisque Carole Marmion décide de tout mettre, c'est à dire la boîte à 1685k. Sauf que Jonathan a touché le flop avec Q4 et domine le 94 de "Madison". Bien évidemment, un 9 fait son apparition à la river et Jonathan perd une partie de ses jetons jaunes, représentant 100k chacun.

Habituée à se lever à chaque shove, payé ou non, Madison peut se rasseoir après ce double up heureux.

mardi, 08 mai 2018 19:41

MAJjj du chipleader

Chipleader de justesse au retour de pause, Aldelmajid Boulboul vient de se payer la moitié du stack d'Aymeric Badachian.

Au bouton, ce dernier relance à 625k. C'est sa deuxième relance de rang. Abdelmajid défend sa big blind. Flop AT2 sur lequel Aymeric continue son agression pour un petit retrobet à 500k avant de check back la turn, la dame de pique. Sur la doublette du 2 river, faisanr rentrer la flush backdoor, "maajjj" lead à 900k et engendre un énorme temps de réflexion chez son adversaire. Mryck69 décidera que sa main justifie le call muck face au full Q2 d'Abdelmajid, plus que jamais chipleader à 4 left.

mardi, 08 mai 2018 18:25

Dinner break

Nos quatre prétendants au titre de champion CNIC sont partis se restaurer.

Le jeu vient d'être mis en pause et se poursuivra à 21h30.

Chipcount complet à venir et reprise du Facebook Live quelques minutes avant la reprise.

mardi, 08 mai 2018 18:18

Le Merle a arrêté de chanter

Deux shove de rang pour Bernard Merle. Si le premier n'a pas été payé, pour lui permettre de remonter à 1,830 million, le second a trouvé preneur en la personne d'Abdelamid Boulboul. Ce dernier est parti avec la meilleure main : TT contre 44.

Mais le board fut des plus rebondissants : brelan sur un flop 2K4 tout à carreau alors que "maajjj" possède le 10 de carreau en main. La turn est un as noir qui ne change rien. Mais la river est un 9 de carreau qui élimine "BM555". Ce sera 1200 € en cash, 1 pack FPO à 1000 € et un pack Florida à 800 € pour cette belle cinquième place.

mardi, 08 mai 2018 17:55

Cognac à l'heure de l'apéro

Cela faisant bien longtemps que le rail n'avait pas appelé de cartes. Preuve en est que les tapis des shortacks n'étaient que trop rarement payés.

Olivier Lasala s'y est donc essayé avec 86o en début de parole. Il a fallu qu'Aymeric Badachian découvre un monstre de big blind, en l'occurrence AK pour payer dans la seconde le tapis à 7bb du président cognaçais. Le flop tue pratiquement tout suspens en apportant un as et une doublette du 9. Aucun backdoor n'est venu sauver Lasala qui devrait trouver son petit lot de consolation avec 1100 € en cash et un pack premium Florida à 800 €.

Il n'y aura donc malheureusement pas de doublé CNEC-CNIC pour Cognac malgré le très beau parcours de son capitaine.

mardi, 08 mai 2018 17:01

Massal ne met pas que du propre

Changement de chipleader alors que les blindes sont passées à 100k/200k ante 25k. Abdelamid Boulboul, qui venait de réaliser un hero call monstrueux, a transféré ses jetons en faveur de Jonathan Massal.

Limp call de 200k à 450k pour Abdelamid au cut-off sur la relance de Jonathan. Après quelques secondes d'hésitation, Jean-Marc Bourget fold en SB. Tout le contraire de "maajjj" qui s'empresse de call, avant de check-raise all-in pour 2120k sur le continuation bet à 500k de "jonicash". Ce dernier call à la vitesse de l'éclair avec KJ sur le flop JT9 rainbow. C'est insuffisant au regard de la quinte basse flopée par le 78 d'Abdelamid. Mais comme la table finale ne laisse est jusqu'à présent très profitable aux équités basses, la turn apporte une gutshot Q.

Ce pot gigantesque confère à Jonathan Massal le rang de chipleader à une petite demie heure du premier break. Il possède 30 % des jetons en jeu. A sept left du titre.

mardi, 08 mai 2018 16:18

Tony figé

Deuxième sortant sur cette table finale. Et pour la deuxième fois de rang, la meilleure main n'a pas tenu le choc. Explications en texte.

Jonahtan Massal limp à 150k au bouton. Jean-Marc Bourget, qui venait de doubler, en fait de même en small blind. Un spot rêvé pour Tony Fiedler et ses 560k de stack en big blind. Muni d'un très beau AJ, le joueur du Vegas Poker Club se saisit de l'opportunité pour tout pousser. Jonathan abandonne mais pas Jean-Marc, commit sur le montant du tapis. Son QJo est dominé pré-flop, mais repasse en tête à l'issue du board Q4967.

Tony est le deuxième éliminé de la table finale. Sa huitième place lui permet de gagner 900 € et une entrée FPO à 600 €

mardi, 08 mai 2018 16:12

Un bad pour l'ouverture du bal

UTG, Abdelamid Boulboul ouvre à 225k. En position, Romain Hamel call et les deux joueurs découvrent le flop KJx. Abdelamid overbet shove directement pour 1,4 million et Romain, couvert de peu, call instantanément avec la meilleure main : un AK qui domine très nettement le AQ en face. La turn brique, mais la river assassine apporte le T inespéré à Abdelamid, qui prend le chiplead de la table finale.

Romain Hamel termine en neuvième place et remporte 550 € et une entrée FPO à 600 €.

Page 1 sur 9