Le Club des Clubs de Poker utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur leclubdesclubs.org vous en acceptez l'utilisation.

CoveragesSuivez la Finale.

Un titre en quelques tours de maajjjie

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

One chip, one chair. Jamais au CDC un joueur n'était parvenu à illustrer cette fameuse citation de poker. Du moins pas aussi bien qu'Abdelmajid Boulboul, le nouveau champion CNIC 2018.

Son jeu globalement low variance ne lui a pas toujours sourit. Notamment en milieu de day 3 en ce 8 mai, au cours duquel il était tombé à 38 000 jetons sur le niveau 15 000 - 30 000 ante 4000. A ce moment précis, peu de personnes aurait misé un kopeck sur "maajjj". Et pourtant, le joueur qualifié au Poker Club 49 y a toujours cru. On ne peux l'en blâmer.

Faite de hauts et de bas, sa table finale a connu deux tournants magiques. Sur le premier, il a call hauteur K sur un board comprenant deux doublettes. "Je l'avais senti. On venait de fumer ensemble" nous a-t-il expliqué en faisant référence à Aymeric Badachian. "Il faisait confiance à son feeling avec moi, mais au poker je n'ai pas d'ami. Pour moi, j'avais la meilleure main à la river". Un coup que je vous laisse volontairement retrouver dans notre coverage, histoire que vous puissiez relire les meilleurs moments de cette belle journée de poker. Et à plus large échelle, les meilleurs moments de ces quatre journées de fête du poker associatif.

Ceci, c'était pour le premier tour de magie. Car un deuxième l'a propulsé au rang de méga-chipleader dans l'attaque du money-time. En défendant Q2, il a rentré un 2 au flop, une dame sur la turn et un 2 sur une river qu'il est parvenu à valoriser assez gros face à ce même Badachian. "Toute la journée, j'ai tilté en foldant des dame-deux, roi-deux. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai décidé de défendre au feeling. Puis quand j'ai touché le full sur la river, j'ai voulu lui faire croire à l'arrachage". C'est cette value qui lui a permis de call dark pour s'offrir le head's up final, puis la gagne : Abdelmajid est le champion CNIC 2018.

Un titre qui devrait l'aider dans la finalisation de son nouveau projet : l'ouverture de sa propre association de poker.

Jonathan, Runner-Up 2018D'ici là, il découvrira Vegas pour la première fois. Et sera accompagné par son runner-up Jonathan Massal, qui se rendra dans la capitale du vice, lui aussi pour une première. Miraculé par une dame à la turn qui lui a offert la quinte face à... Abdelmajid, "Jonicash" va avoir quelques billets à dépenser. A la vue de la poignée de mains franche et libératrice que les deux se sont donnés juste après l'élimination de Carole à la troisième place. On se doute que les deux ont hâte d'en découdre avec les grandes salles du Rio, où se dérouleront les prochains WSOP.

De notre côté, nous vous remercions d'avoir suivi ce coverage. Que ce soit ici-même, sur Facebook ou sur Twitter. Et nous vous donnons rendez-vous pour les prochaines belles aventures du poker associatif.

A très bientôt.

Lu 199 fois Dernière modification le mardi, 08 mai 2018 22:30

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.