Le Club des Clubs de Poker utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur leclubdesclubs.org vous en acceptez l'utilisation.

CoveragesSuivez la Finale.

Alors si Pierrick s'est déjà mis aux jeux de mots téléphonés, c'est mon tour de m'y coller. Hervé Brajon (La Ciotat Poker Club, en noir au centre), tombé à 7k sur des blinds 300-600, décide de tout envoyer alors qu'il se trouve Underzegueun. Au bouton, Geneviève (du Riviera Poker Club), avec ses 30k jetons, décide de just call ce tapis. Jean-Pierre Jacquin (La Team Poker Game), nouveau membre du CA, a hésité longtemps avant de finalement passer.

Hervé révéla QTcc, et Geneviève AQdd. Le flop délivra un As, mais la turn laissa espérer une flush pour sauver Hervé. La river ne s'avéra malheureusement pas savatrice, et Hervé se vit éliminé en 46e position de ce Day1A.

samedi, 05 mai 2018 15:17

Il est venu le temps des SnG...

Alors qu'il reste 258 joueurs en jeu dans ce day1A (retrouvez la liste des bustos dans l'ordre sur le site du CdC), les premiers SnG à 30€+5€ sont lancés. 10 joueurs, 100BB, des rounds de 15 minutes, et du fun en attendant son Day1 ou son poulain en jeu dans le Main Event !

Je vous l'avais bien dit, même si vous n'êtes pas qualifié pour le Main Event, il y a tout ce qu'il faut pour vous, si vous voulez jouer au poker, ce week-end à La Grande Motte !

samedi, 05 mai 2018 15:05

Mais on s'est même pas présentés !

Alors que le rythme des applaudissements augmente -tout doucement-, est peut-être venu le temps de nous présenter, Pierrick et moi. Comme ça, s'il y a des plaintes, vous saurez à qui vous adresser.

Voilà donc nos pommes. Au premier plan, Ludovic 'Lud-O' Berret (rédacteur de cet article), membre de la commission communication du CdC. Au second plan, Pierrick 'Pi3rrow' Le Goff, Champion C.N.I.C. 2017.

Si on a l'air frais, comme ça, c'est peut-être parce qu'il n'est que 17h, et que nous sommes samedi. On se donne rendez-vous mardi vers la fin du tournoi, et vous pourrez faire une comparaison édifiante avant/après de nos têtes décomposées. Dans l'intervalle, on vous promet d'essayer de vous relayer au mieux ce qui se passe autour des tables. Je retourne d'ailleurs dans la fosse aux lions, à la recherche d'un coup digne de le raconter ;)

samedi, 05 mai 2018 14:54

Le calme avant la tempête

C'est fou de voir comment vingt minutes de break peuvent être parfois reposantes. En amoureux de ce jeu de cartes, nous avons tous l'oreille sensible aux chips tricks, manifestations de joie, applaudissements...

Mais il est bien vrai que vingt minutes de calme permettent de recharger les écus. D'autant plus que pour la première fois dans son histoire, et pour bien fêter ses dix bougies, la finale du CNIC est passée à 600 joueurs répartis sur deux journées. Dont 300 pour la seule journée d'aujourd'hui.

On vous laisse apprécier de vos propres yeux.

Avant / Après la pause :

Pendant la pause :

samedi, 05 mai 2018 14:48

Ledoux durcit le ton avant la pause

Si pas mal de tapis dépassent la barre des deux averages (32967), deux stacks ont retenu notre attention :

Stéphane Ledoux 96450 (chipleader)

Mathieu De Olivera 75100

Les joueurs viennent de partir pour un nouveau break de vingt minutes.

 

samedi, 05 mai 2018 14:23

Un champion vu par un champion

On a croisé Fabrice Viroulaud dans le rail. Que ses fans se rassurent, il n'a pas été éliminé. Son entrée en jeu dans le tournoi ne s'effectuera que demain. Mais le Champion 2015 nous a livré la recette pour aller au bout du tournoi :

Sur 300 joueurs, la probabilité de tomber à la même table qu'un camarade du même club est déjà assez faible. De tomber côte à côte, les chances sont encore plus minces... Mais d'assister à une bataille de blinds qui débouche sur une élimination, là, ça devient remarquable.

Remarquable, et remarqué.
Eh Ludo, si tu cherches un truc à dire, y'a deux joueurs d'un même club qui se sont écharpés en BvB, et y'a eu un busto !

Ni une, ni deux, je me dirige vers la table en question et trouve Matthieu 'Knockmat' De Oliveira, du Holdem Club 71 (en gris, à gauche), et un siège vide, à sa droite. Alors que Gary "AK47" Amps décide de limp sa BB avec J8, Matthieu relance à 1200 avec AA et se voit payé.

Le flop vient J83. Gary, en SB, check ses deux paires. Matthieu ouvre à 1k5. Gary relance à 3k5, et est payé. Le turn, fatal à Gary, montre un As. Toujours confiant, il check-call les 8,4k misés par Knockmat. La river, encore plus assassine, montre un 8 qui offre un full vs full. Gary mise 6,4k et entend son camarade envoyer tapis. Il paye, et est donc éliminé.

samedi, 05 mai 2018 13:43

Le rail fait planer les oiseaux.

Dans cette magnifique salle, les spectateurs et accompagnants ont aussi leur place. En hauteur, dominant les joueurs, les oiseaux du rail peuvent surveiller leurs petits. Si si, regardez-les sur la gauche de l'image !

En attendant, le calme règne dans le field. l'écran affiche 287 joueurs encore en jeu, aux blinds 250/500/75. Ce round sera le dernier avant la seconde pause de la journée.

samedi, 05 mai 2018 13:24

BenouriOUT

Plantons le décor. Blindes 200/400 ante 50. Benarioua et Skunky, lequel s'était sauvé un peu plus tôt en profitant d'une confrontation AA>KK, se retrouvent en bataille de blinds. Le premier découvre les rois et relance à 1200. Il est payé. Le début de la bagarre se pose sur le flop 77Q. « Momo » check raise de 1900 à 4500. Il se fait sur-relancer à 11k et pose ce montant au milieu alors que les deux joueurs disposent de 18k derrière. Le croupier dévoile un J sur la turn. Benarioua check une nouvelle fois, Skunky poursuit à 7500 et se fait relancer vigoureusement à tapis. Deux bonnes minutes s'écoulent avant d'entendre le « call ». Avec 76s Skunky domine les rois de Benarioua, éliminé en 591e position.

samedi, 05 mai 2018 13:18

Un monde rempli de rencontres

Retour de break oblige, je me suis baladé entre les trente tables de la salle. J'en ai profité pour vous ramener trois petites mains disputées sur le palier 150-300 ante 25.

  1. Sur un board KTKT rainbow, une mise à 5k dans 8k a contraint un joueur à fold face up une paire de dames. Sourire en coin, son adversaire a tablé à son tour une paire de dames. « On ne voit que des splits à cette table de toute façon » m'explique un autre protagoniste de cette table.

  2. Là encore, je n'ai pas eu le loisir d'être là pour vous décrire l'action pré-flop. Mais dans un coup en 4 way sur J93, la mise du premier joueur à 825 trouve deux payeurs. Sur la doublette du valet à la turn, le premier joueur a continué son agression à 1500 avant de payer la relance de sa voisine à 3250. Un 7 de carreau river, faisant rentrer la flush backdoor, a ralenti l'action pour un double check. JT contre KJ : nul ne doute que sur une vraie blank digne de ce nom, nous aurions pu assister à l'un des plus gros pots de ce début de tournoi.

  3. Et parce que le poker est fait de setups, nous avons assisté en direct à l'élimination de Loïc Philippona du club de Lure Poker Society. Parce que la frustration était apparente sur son visage, écrivons la version courte. Il a 3bet préflop avec paire de 5. Et on vous laisse imaginer la suite en sachant que tout est parti au flop.

Nous avons également perdu Vincent Lamy, Christophe Martin, Hugues Magner et Pauline Montenois alors que les blindes viennent de grimper à 200/400 ante 50.

samedi, 05 mai 2018 12:18

Premier break pour le field

Après deux heures de jeu, vient le temps d'une pause bien méritée pour les 297 joueurs restants. Le temps pour tout le monde de raconter un peu ses Bad Beats, ses bons bluffs ou ses nuts bien rentabilisées. Sylvain 'Fuwy@Fun' Arpage (Aspic Poker Club Avignon) a démarré tranquillement, grindant doucement jusqu'à 34k. Le tournoi reprendra dans 20 minutes, aux blinds 150-300.

Les trois sortants :

  • Mickael GONZALEZ, Girondins Poker
  • Emmanuel VILLEMOND, Club Poker River Châteauroux
  • Philippe DIFFRE, La Ciotat Poker Club
samedi, 05 mai 2018 11:55

Loïc pris la main dans le sac.

En déambulant entre les tables, à la recherche d'un coup à vous conter, mon attention se trouve happée par un "raise" qui passait par là.

Sur un flop pourtant anodin, 2c 4h 6h, Loïc Philippona (Lure Poker Society), casquette grise au CO, venait de relancer une mise du HJ, Jimmy Vetizou (Lure Poker Society) à sa gauche.

Alors que Jimmy avait ouvert le pot pré-flop et décidé de Cbet à hauteur de 725, il décida de payer le 3-bet proposé par Loïc.

Sur une turn 3s, Jimmy laissa la main à son adversaire en checkant, et Loïc continua son agression en misant 1775 jetons. Payé par Jimmy. Le scénario se répéta quelques secondes plus tard, après une river 7s offrant un board 246 3 7, à la différence que Jimmy décida de check-call la mise de 2,1k de Loïc.

Le snap fold de ce dernier ne laisse pas beaucoup de doutes sur ses intentions... Un bluff qui ne passe pas, ça arrive, il faut juste éviter que ça ne se reproduise trop souvent !

Les esprits étaient tendus, les pots peinaient à gonfler. Personne n'avait envie de connaître de la désagréable sensation réservée au premier sortant. Philippe Diffre du club de La Ciotat s'est dévoué. Sur un pot 4bet à 3000 et cbet à 5000, « Gainsbond » a relancé à tapis ses 11000 derniers jetons après le dévoilement d'un flop Q52 contenant deux trèfles. Pas de miracle pour son AQo qui ne conservait que de très maigres espoirs face au brelan de dames de son adversaire.

Philippe garde le sourire et libère une salle qui doit s'y reprendre à deux fois pour saluer cette sortie. Et à l'heure d'écrire ces quelques lignes, des applaudissements se font entendre, synonymes d'autres éliminations. Je vous invite à suivre l'avancée du tournoi sur la page classement de ce Day 1A.

Page 2 sur 3